EURUS : Eric LEDRU

Editions, collection « Inédits russes »

Eric Pierre Ledru, né le 14 mars 1952 à Paris (XVe), est historien, éditeur, homme de presse, journaliste et commissaire d’expositions.

Chevalier de l’ordre du Mérite maritime (2015).
Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres (2010).
Chevalier de l’ordre dynastique du Nichan el-Anouar (2017)
Médaille du Traité de l’Elysée (2019)

12, rue de Seine 75006 Paris
tél. dom. : 01 43 29 94 10  – port. : 06 86 95 37 06
adresse professionnelle : Editions SPM 16, rue des Ecoles 75005 Paris
courriel : Lettrage@free.fr
site : editions-spm.fr

Historien, auteur d’une thèse d’histoire maritime pour le diplôme de l’Ecole pratique des Hautes Etudes sous la direction du Prof. Jean Tulard et titulaire d’un DEA d’histoire (Paris IV-Sorbonne/EPHE). Directeur du Centre de recherches d’histoire des ordres et décorations (1996) (siège : EPHE IVe section, La Sorbonne), il est membre du conseil scientifique du Centre des Hautes Etudes franco-allemandes pour l’Europe (2016).

Membre du conseil scientifique du séminaire de recherche « Les Français dans la vie intellectuelle russe (1725-1964) » du Centre Roland-Mousnier – université Paris-Sorbonne (2013).

Il a écrit plusieurs ouvrages :

– Les racers de l’Age d’or, Etats-Unis, 1918-1929, par Ken Bassett, Gérald Guétat et Eric Ledru, Paris, Yachting Heritage, 1992.

Les cargos de la victoire, l’épopée des Liberty ship, le Jeremiah 0‘Brien, journal de guerre, par Gérald Guétat et Eric Ledru, avec la collaboration de Jean­-Paul Caron, préface d’Etienne Taillemite, de l’Académie de Marine; ouvrage labellisé par la mission ministérielle du « Cinquantenaire Résistance, Débarquements, Libération », Paris, SPM, 1994.

Cinquantième anniversaire du débarquement de juin 1944. Le débarquement de la Liberté. Un aspect méconnu : l’effort industriel et logistique des civils américains en vue de la victoire, par Gérald Guétat, avec Eric Ledru et Jean-Paul Caron, Catalogue de l’Exposition. 11-17 juin 1994, Puteaux, Hall des sports – Ile de Puteaux, Puteaux, Service Communication Ville de Puteaux, 1994.

Yachting et progrès technologiques à Monaco, 1904-1914, canots automobiles, glisseurs, hydroaéroplanes et yachting à voile, dix années de révolutions industrielles et de vie mondaine, par Eric Ledru et Gérald Guétat, préface de SAS le Prince Souverain Rainier III, Monaco, Yacht Club de Monaco, 1994.

Canots automobiles, l’âge classique, 1916­-1939, par Gérald Guétat, avec la collaboration d’Eric Ledru, Boulogne-sur-Seine, ETAI, 1995.

Napoléon, le conquérant prophétique, préface de Jean Tulard, Paris, Editions Molière, 1995.

– Collectif, Dictionnaire du Second Empire, sous la direction de Jean Tulard, notice «Yachting ». Paris, Fayard, 1995.

Classics Speedboats, 1916-1939, by Gérald Guétat, with Eric Ledru, Bideford (G.-B.), Bay View Books Ltd, 1997.

– Collectif, Dictionnaire Napoléon, sous la direction de Jean Tulard, notices « Courses de chevaux » et «Yachting », Paris, Fayard, rééd. 1999.

Napoléon, the Prophetic Conqueror, foreword by Jean Tulard, New York, Todtri, 2001.

– Collectif, Dictionnaire de la Marine, sous la direction de Michel Vergé-­Franceschi, notices « Motonautisme », « Plaisance », « Yachting », Paris, Robert Laffont, col. Bouquin, 2001.

– Napoléon, la révolution impériale, Paris, Editions Molière-Vilo, 2007.

Une région, des traditions économiques, culturelles et sportives. Histoire du Yacht Club de Draveil. 1938­-2——008. 70ee anniversaire de la fondation du cercle, par Eric Ledru et Michel Lucas, Draveil, Yacht club de Draveil, 2008.

– Napoléon, 1769-1821, Paris, SEM, coll. Figures et plumes, PUF, 2008

Guide pratique du brocanteur, avec Gilles Naja, Paris, SPM, 2018.

– Collectif, Guide des films, tome V, sous la direction de Jean Tulard, notices «  American Sniper », « La French », «  Mr Turner », « White Tiger », Paris, Robert Laffont, col. Bouquin, 2018.

Editeur, directeur littéraire des Editions du Soleil Noir (1982­-1983), fondateur de la collection Kronos (1990), il est co­fondateur et co­directeur de la collection de l’Institut Napoléon (2001) et  dirige les Editions SPM ­(2006).

Il a publié plus de deux cents titres dont la première traduction française de Etre et Temps de Martin Heidegger, par Emmanuel Martineau ; L’invention du vaisseau de ligne, 1450­-1700, de Martine Acerra, du CNRS, avec le concours du CNL ; Les guerres navales françaises du Moyen Age à la guerre du Golfe, de l’amiral Maurice Dupont et Étienne Taillemite, avec le concours du CNRS ; Dictionnaire des ministres de la Marine et des Colonies de 1689 à 1958 de Jean-Philippe Zanco, lauréat de l’Académie de Marine ; Bonaparte et la Louisiane, de Michaël Garnier, couronné par l’Académie française ; le Dictionnaire des diplomates de Napoléon, de Jacques Henri­ Robert, lauréat de l’Académie des Sciences morales et politiques ; le Dictionnaire des colonels de Napoléon, de Bernard et Danielle Quintin, prix spécial du jury de la Fondation Napoléon ; Les blessés dans les armées napoléoniennes, de Jean­-François Lemaire, Grand Prix de la Fondation Napoléon ; Le général baron Pelet­ Clozeau, la science et la gloire, de Christian Audebaud, Prix Prosper ­Estieu de l’Académie de Languedoc ; Latouche­ Tréville, l’amiral qui défiait Nelson, de l’amiral Rémi Monaque, médaille de l’Académie de Marine, Prix de l’Association des anciens de l’Ecole navale, Prix de l’ACORAM et Prix du Cercle de la Mer ; Milan, capitale napoléonienne, de Alain Pillepich, Prix Georges Mauguin de l’Académie des Sciences morales et politiques ; Maupas et le coup d’État de Louis Napoléon, de Claude Vigoureux, Prix du Centre d’études et de recherches sur le bonapartisme ; La Guerre de Crimée, de Alain Gouttman, Grand Prix de la Fondation Napoléon ; L’invitation à la guerre, de Patrice Haffner, Prix du roman du Palais littéraire ; L’arme nucléaire française, pourquoi et comment ? de l’amiral Marcel Duval et du capitaine de vaisseau Yves Le Baut, médaille du Musée de l’Armée ; Le Grand Cachalot, de Jacques Soulaire, médaille de l’Académie de Marine ; Mémoires sur la Convention et le Directoire et Mémoires d’exil de Antoine­ Claire Thibaudeau, dont l’éditeur scientifique, François Pascal, est lauréat de l’Académie des Sciences morales et politiques ; Napoléon. L’ultime autopsie, du Dr Alain Goldcher, prix François Coste de l’Académie nationale de Médecine ; Ausser Gefecht – hors de combat, de Jacques Renard, labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Le général comte Gazan, de Natalia Griffon de Pleineville, prix Georges Mauguin de l’Académie des sciences morales et politiques ; L’Empire libéral, de Eric Anceau, prix Guizot de l’Académie française 2018.

Les partenaires qui ont soutenu ses publications sont : le secrétariat d’Etat aux Anciens combattants, le Commissariat général à l’Egalité des territoires, la Caisse d’allocations familiales du Val-de-Marne, l’ambassade de Slovénie, l’ambassade de l’Ouzbékistan, les Archives nationales, le CNRS, le CNL, l’université Paris-Sorbonne (IRCOM – Centre Roland Mousnier), la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la Mission du Cinquantenaire du 6 juin 1944, les mairies de Bernay, Montmédy, Rochefort et Rueil-Malmaison, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation Singer-Polignac, le Centre international de la Mer les Missions étrangères de Paris, la congrégation des Eudistes, la Fondation Napoléon, l’Institut Napoléon, le Comité Franklin, les Amis français de la Smithsonian Institution, la Société en France des Fils de la Révolution américaine, l’Indivision Henri-M. Petiet, le Crédit agricole, Groupama.

Homme de presse, il a été coordinateur de la revue d’art contemporain Artistes (1982-­1985) ; directeur artistique de la revue Afrique import­ export (1986) ; directeur éditorial (1991-­2000, puis 2005) de la Chronique d’Histoire maritime, fondée en 1979 (CFHM-­UNESCO) et est éditeur (1992) et rédacteur en chef (1996) de la Revue de l’Institut Napoléon, fondée en 1938 et couronnée par l’Académie française ; membre du comité éditorial de la revue Jubilate ; fondateur et rédacteur en chef de La Phalère, revue européenne d’histoire des ordres et décorations (2000) ; délégué éditorial du Bulletin de l’Académie du Second Empire (2009-2014), dont un numéro sur « Napoléon III et le canal de Suez » ; administrateur des Amis de Napoléon III – Société historique du Second Empire (2014) ; il est co-éditeur de la Revue française d’histoire économique (2014).

Journaliste, il signe des articles dans la presse spécialisée de l’art contemporain (Artistes, Jubilate), du yachting, en France et à l’étranger (Régate international, Yacht Club, Mer et bateaux, Yacht Digest…), dans la presse scientifique (Chronique d’his­toire maritime, Monuments historiques) et pour le grand public (VSD).

Il a été co­producteur, preneur de son et illustrateur musical d’un court métrage, Gentleman racer, issu d’un reportage sur le motonautisme aux Etats-­Unis, à l’origine d’autres courts métrages sur FR3, (Thalassa), Canal Jimmy etc.

Ancien vice­-président de la Cinémathèque de la mer et de l’exploration, il a été membre du jury du Festival international du film maritime et d’exploration de Toulon.

(Titulaire de la carte internationale de presse no 881 de l’Organisation mondiale de la presse périodique.)

Commissaire d’expositions, il a présenté des peintres contemporains (Blanchard, Maurige, Mosset), au nom de la revue Artistes à l’exposition ”Marseille, art présent” en mars-­avril 1983. Dans sa galerie d’art parisienne (AFAC), il a promu les peintres Martine Diemer, Yoon Hee, Carlos Kouchnir, Ange Leccia, Henri Monvert, Richard Nicolas, Max Reithmann.

Il a conçu avec G. Guétat l’exposition ”Les racers de l’Age d’Or” (présentation de Baby Bootlegger, USA, 1924) au Salon nau­tique de Paris 1992 (300 000 visiteurs) ; une exposition centrée sur la marque Hispano­-Suiza (auto-­avion-­bateau) à Rétromobile 1993 (115 000 visiteurs), une autre sur l’Alfa Romeo au Salon nautique de Paris la même année ; la présentation du racer Rafale V de 1935 à Rétromobile 1994 ; une rétrospective photos sur le yachting (1904­-1914) au Musée océanographique de Monaco cette année là, ainsi qu’une présentation d’un racer français de 1940 au Salon nautique de Paris ; une exposition de cinq bateaux, dont un Ferrari de 1953 à Rétromobile 1995 ; une exposition de 14 bateaux de collection (1890-­1950) au centre commercial Vélizy 2 (700 000 visiteurs) ainsi que la présentation d’un racer BMW au Salon nautique de Paris, cette même année.

Il est à l’origine en 1994, avec Gérald Guétat, de la venue du Liberty Ship américain Jérémiah O’Brien aux commémorations du débarquement allié en Normandie, le seul navire invité qui était déjà présent le 6 juin 1944.

Président co­fondateur de la société savante Yachting Heritage (1993), il est ancien secrétaire général de la Commission française d’histoire maritime (1994­-1997), co­fondateur du Groupe d’histoire du yachting à la CFHM (1995), prési­dent fondateur de la Société d’histoire des ordres et décorations (1996), administrateur de l’Académie du Second Empire (2009-2014), membre dona­teur de l’Association France­ Moyen-­Orient de la Légion d’honneur (2011), administrateur des Amis de Napoléon III, société historique du Seconde Empire (2014), Membre du cercle des amis et des anciens du détachement Hawk Epervier (2014), administrateur de la section Île-de-France de la Fédération nationale du Mérite maritime (2015). Membre du Comité français des sciences historiques (2017), invité permanent de l’Académie de marine (2019).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search