H

Haermmerlé ou Hankiewicz ● Agent consulaire à Nikolaïev en 1895-1896, à Théodosie en 1897. ● Annuaire diplomatique, 1895-1897.

Hahn, Nicolas ● Directeur technique des usines de la société minière et métallurgique de Nicopol-Marinopol à la fin du xixe siècle. ● MAE, Nantes, 598PO/2/379.

Hamon, Adam ● Originaire de Lorient (Morbihan) ; marié à Marie Thomaze Péant ; mort à Saint-Pétersbourg le 26 mars 1883. ● Chirurgien-dentiste à Saint-Pétersbourg. ● MAE, Nantes, 598PO/2/277.

Hamy, Théodore Jules Ernest (1842-1908) ● Né à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) le 22 juin 1842 [fils de Théodore Auguste Hamy, pharmacien, et de Marie Louise Julie Isaac] ; marié en 1869 à Marguerite, Louise, Virginie Camille Buttor-Blamont dont trois fils morts jeunes et une fille Marguerite Hamy, épouse de Marcel Dubard, maître de conférences à la Sorbonne ; mort à Paris le 18 novembre 1908. Catholique. ● Anthropologue, médecin, collectionneur. ● Études de médecine à la Faculté de Paris ; externe à la Salpêtrière dans le service du docteur Charcot (1864) ; membre de la Société d’anthropologie (1867) ; docteur en médecine (1868) avec une thèse sur l’os intermaxillaire de l’homme à l’état normal et pathologique ; assistant de Paul Broca au laboratoire d’études anthropologiques de l’École pratique des hautes études (1868-1872) ; assistant au Muséum national d’histoire naturelle (1872-1892) ; conservateur du Musée d’ethnographie du Trocadéro (1880-1906) ; titulaire de la chaire d’anthropologie du Muséum national d’histoire naturelle (1892-1908). ● Envoyé en mission en Hollande, Suède, Danemark, Allemagne et Russie pour l’organisation des musées ethnographiques (1879) ; invité au congrès des sciences anthropologiques de Moscou (1879), il acquit la toute première collection russe (1879) lors de ce congrès ; il se rendit à Moscou négocier le don d’objets (croix, icônes, costumes) pour son musée (1886) ; il eut de nombreux contacts avec les savants et anthropologues russes comme Anatolij Petrovitch Bogdanov (1834-1896), zoologiste et anthropologue russe, président de la Société impériale des amis des sciences naturelles, d’anthropologie et d’ethnographie de Moscou. ● Membre de la Légion d’honneur. ● Arch. nat. : F/17/25805 (dossier de carrière, pension de réversion pour sa veuve) ; F/17/2974 (dossier de mission) ; LH/1263/20. Armelle Le Goff : « Les relations entre scientifiques russes et français au prisme des archives françaises : l’exemple des anthropologues » ; « Les dossiers des missions scientifiques à caractère anthropologique du ministère de l’Instruction publique, clefs d’accès à un corpus éclaté » ; Théodore Reinach « Notice sur la vie et les travaux de M. le Dr Hamy, lue dans la séance du 9 décembre 1910 » (Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, a. 1911, vol. 55, n° 1, p. 55-142). Notice Armelle Le Goff.

Hanusse, Ambroise Ferdinand ● Ingénieur, il se rendit à Moscou pour concourir à l’établissement du chemin de fer avec un passeport daté du 27 novembre 1858.. ● MAE, nantes, 598PO/2/5.

Harmsen ● Agent consulaire à Libau (1885-1887). ● Annuaire diplomatique, 1885-1887.

Hartmann, Charles Frédéric ● Né à Wissenbourg (Bas-Rhin) en 1831. ● Ingénieur civil ; il participa à la construction des usines lorraines de Longwy-Le-Bas et de Villerupt ; demeurant à Paris, il partit à Kharkov par l’Autriche (passeport fait à Paris le 16 avril 1860), devant prendre la direction de la construction de l’usine de Kertch (établie selon le projet conçu en 1896 par l’ingénieur Paul Bayard). ● MAE, Nantes, 598PO/2/218. La France et les Français en Russie, nouvelles sources et approches…, p. 378

Hartog Morgensthein, Carla, dite Carla Serena ● Née à Anvers (Belgique) en 1820 ; mariée au Vénitien Leon Serena ; morte à Athènes en 1884. ● Journaliste, littérateur et voyageur. Demeurant à Londres dont elle ne supportait pas le climat, elle entreprit ses voyages à partir de 1873 ; passée à Stockholm (1874), puis dans l’Empire ottoman ; en voyage en 1880-1883 en Russie et dans le Caucase, puis en Perse ; correspondante des sociétés de géographie de Paris et de Vienne ; journaliste pour le Petit Journal (Paris). ● Auteur de : Lettres scandinaves (Stockholm, 1874) ; Lettres héléniques ; De la Baltique à la mer Caspienne (Paris, 1875) ; Mon voyage. Souvenirs personnels, I, De la Baltique à la mer Caspienne, II, Une européenne en Perse (Paris, M. Dreyfous, 1881, 2 vol., in-18) ; Hommes et choses en Perse (Paris, G. Charpentier, 1883, in-12, 352 p.) ; Seule dans les steppes : épisodes de mon voyage aux pays des Kalmoucks et des Kirghiz (Paris, G. Charpentier, 1883, juin-13, 326 p.-[V] pl.) ; Une Européenne en Perse (Paris, M. Dreyfous, 1890). ● BnF, catalogue général. Svetlana Gorshenina, Explorateurs en Asie Centrale, p. 241.

Hattier ● Négociant. Cité en Russie en 1902-1908 environ ; venu au Turkestan sur invitation du général Annenkov, ambassadeur à Paris, pour fonder à Samarcande une entreprise produisant du vin et du coton ; il ouvrit des maisons de commerce à Moscou et à Odessa. ● Svetlana Gorshenina, Explorateurs en Asie Centrale, p. 381.

Haüy, P. Just ● Né en 1793 ; mort après octobre 1848. ● Ingénieur des voies de communication ; émigré, passé au service de la Couronne impériale, entré au Corps des ingénieurs des voies de communication ; membre de l’Institut du Corps des ingénieurs des voies de communication (1811-1814). ● Membre de l’Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et du cercle d’Augustin Bettancourt. ● RGIA ; RGVIA. La France et les Français en Russie, nouvelles sources et approches…, p. 101-138. Notice Dimitri et Irina Gouzévitch.

Hébert de Beauvoir, Ludovic Charles Marie Hippolyte, marquis de Beauvoir ● Né à Bruxelles (Belgique) le 27 mars 1846 [fils d’Aymard Charles Marie Hébert, marquis de Beauvoir (mort le 26 mai 1870), secrétaire de l’ambassade de France à Bruxelles, démissionnaire en 1848, et de Julie Marie Sophie Gueulluy de Rumigny] ; marié à Paris, VIIIe arrondissement, le 8 septembre 1881 à Wilhelmine Stéphanie Marie Jeanne Jacobine de Löwenthal (née à Vienne, Autriche, le 26 décembre 1846) [fille de Jean-Baptiste, baron de Löwenthal, lieutenant général au service de l’Autrichen et d’Aloïse, comte de Wylecinska], veuve d’Antoine, comte Gouy d’Arcy (mort le 16 mai 1880) ; mort e 10 décembre 1929. ● Capitaine du 3e bataillon de la garde mobile de la Somme (1870-1871) ; sous-chef du cabinet et du secrétariat au ministère des Affaires étrangères ; secrétaire d’ambassade ; chef du service d’honneur du comte de Paris ; l’un des fondateurs et administrateurs de la Banque russe et française, créée à l’initiative d’Horace dit Hertsel, baron de Günzburg. Membre de la Légion d’honneur. ● Thierry Claeys, « La Société des sels gemmes et soudes naturelles de la Russie méridionale, de 1882 à 1918, un exemple d’une réussite industrielle », p. 133.

Hector, Charles ● Médecin du district de Migené-Nosogorov, il présenta le 6 juin 1831 ses observations sur le choléra-morbus. ● MAE, Nantes, 598PO/2/2, doss. 22.

Hédouville, Gabriel, comte d’ ● Né à Laon (Aisne) le 27 juillet 1755 [fils de Théodore Marie César d’Hédouville (1721-1807), lieutenant au régiment de Poitou, et de Scholastique Josèphe de Fariaux] ; marié en 1799 à Charlotte Ernestine de Courbon-Blénac, dont : Charles Théodore Ernest, comte d’Hédouville (1809-1890), pair de France ; Hippolyte Marie Théodore d’Hédouville (1811-1859) ; mort à Vaugrigneuse (Seine-et-Oise) le 30 mars 1825. ● Militaire, diplomate et homme politique. Officier de dragons (1773) ; adjudant général (2 juin 1792) ; général de brigade (8 mars 1793) ; chef d’état-major de l’armée de Moselle (8 mars-3 décembre 1893) ; général de division (25 octobre 1794), chef d’état-major de l’armée des côtes de Cherbourg (23 avril-24 décembre 1795) ; général de division (26 novembre 1795) ; chef d’état-major de l’armée de l’Ouest, les ordres d’Hoche (5 janvier-2 septembre 1796) ; agent civil et militaire du gouvernement de Saint-Domingue (4 juillet 1797) ; de retour en métropole, nommé commandant supérieur des 1re, 15e et 16e divisions militaires (21 août-15 novembre 1799) ; chef d’état-mjor de l’armée de l’ouest (13 janvier-27 avril 1700) ; ministre plénipotentiaires en Russie (9 janvier 1803-14 mai 1804) ; ministre plénipotentiaire près la Confédération du Rhin (1805) ; sénateur de l’Empire (1er février 1805) ; chambellan de l’Empire ; ambassadeur extraordinaire dans les duchés de Lucques et de Piombino (1805) ; à la suite du Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, puis commandant de la 11e division, Bayonne (28 mars 1809-1er juin 1810) ; ministre plénipotentiaire près le grand-duc de Francfort (1809) ; comte de l’Empire (mai 1808) ; rallié aux Bourbons (1814) ; pair de France (4 juin 1814) ; comte-pair héréditaire (31 août 1817) envoyé en mission en Pologne pour régler les prétentions de la France avec le grand-duché de Varsovie (1818-1819). ● Chevalier (2 octobre 1803) et grand officier (14 juin 1804) de la Légion d’honneur ; chevalier de Saint-Louis (27 juin 1814). ● Arch. nat., LH/1276/77. Adolphe Robert, Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français.

Hell, voir Hommaire de Hell

Hénoque, Louis Jérôme Jean-Baptiste ● Marié à Paris à une veuve russe et converti à la religion orthodoxe. ● Médecin, bénéficiaire d’un passeport délivré à Paris le 22 avril 1876 et enregistré à Moscou le 2 février 1877 ; curateur de l’asile des enfants Nicolas à Moscou (1877-1907) ; devenu sujet russe, il prit le nom de Vladimir Guénock, comte d’Altavilla (Italie). ● Décoré de l’ordre de Saint-Stanislas 3e classe (1907). ● MAE, Nantes, 598PO/2/660.

Henriot ● Agent consulaire à Arensbourg en 1861. ● Annuaire diplomatique, 1861.

Henry, André Guillaume ● Né en 1785 : mort à Saint-Pétersbourg en 1828. ● Ingénieur des ponts et chaussées, polytechnicien (X 1804) ; entré au service de la Couronne impériale, au corps des ingénieurs des voies de communication, avec le grade de colonel ; membre du cercle d’Augustin Bettancourt. ● RGIA ; RGVIA. La France et les Français en Russie, nouvelles sources et approches…, p. 101-138. Notice Dimitri et Irina Gouzévitch.

Henry, Émile Auguste ● Ingénieur ; il demanda une autorisation de séjour au consulat de France à Tiflis le 18 novembre 1910 ; ingénieur à la Société minière et métallurgique d’Allaghir à Vladicaucase ; cité à Tiflis en 1914, il semble être reparti en France en 1915. ● MAE, Nantes, 598PO/2/97.

Hentgen, Pierre ● Conducteur des ponts et chaussées (1857-1862) dans la Grande Société des chemins de fer russes ; sous-chef de la section de Louga, il participa à la construction de la ligne de Saint-Pétersbourg à Varsovie ; nommé le 12 mars 1859 chef de distance, responsable du parachèvement d’ouvrage d’art. ● Arch. Nat., F/14/2554. La France et les Français en Russie, nouvelles sources et approches…, p. 41.

Héreau, Edmé Joachim ● Né en 1791 ; mort en 1836. ● Critique et érudit ; secrétaire d’un prince russe de 1809 à 1819, donnant des leçons particulières à Saint-Pétersbourg, il apprit le russe et se familiarisa avec la littérature du pays ; de retour en France, il devint secrétaire général de la Revue encyclopédique. Remarqué par Viazemski. ● Charles Corbet, L’opinion française face à l’inconnue russe, p. 147.

Hetsch ● Chancelier au consulat de Moscou en 1877. ● Annuaire diplomatique, 1877.

Heurleloup, baron ● Inventeur d’un nouveau modèle de fusil, dit koptipteur, en 1834, fabriqué à Liège. ● Décoré de l’ordre de Saint-Vladimir. ● La France et les Français en Russie, nouvelles sources et approches (1815-1917)…, p. 174.

Heymann, Eugène ● Né à Paris le 18 septembre 1839 [fils d’Adélaïde Heymann et de père inconnu] ; marié à Eugénie Salomé Schlack ; mort à Paris, 3, rue Robert Le Coin, le 3 juin 1913. ● Chancelier au consulat de Riga (1888-1890) ; vice-consul de France à Venise, cité en 1905. ● Chevalier de la Légion d’honneur (31 décembre 1904). ● Arch. nat., LH/1299/53 ; Annuaire diplomatique, 1887-1890.

Hockert-1 ● Probablement père de Victor Hockert. ● Agent consulaire à Uleaborg (actuelle Finlande) en 1868-1881. ● Annuaire diplomatique, 1867-1881.

Hockert-1.1, Victor ● Probablement fils d’Hockert, agent consulaire à Uleaborg (actuelle Finlande) en 1868-1881. ● Agent consulaire à Uleaborg. ● Annuaire diplomatique, 1885-1887.

Hommaire de Hell, Ignace Xavier ● Né à Altkirch (Haut-Rhin) le 24 novembre 1812 [fils de François-Xavier Hommaire et de Marie-Thérèse de Hell] ; marié en 1833 à Jeanne Louise Adélaïde Hériot (1819-1883), femme de lettres sous le nom d’Adèle Hommaire de Hell, dont trois fils, parmi lesquels : Édouard Hommaire de Hall (né à Condrieu, Rhône, le 3 septembre 1834), économiste, professeur de mathématiques à la Martinique ; mort à Ispahan (Iran) le 29 août 1848. ● Voyageur, géologue. Ingénieur de l’École des mines de Saint-Étienne ; employé à l’étude du chemin de fer Lyon-Marseille (1833-1835) ; travaillant pour le gouvernement ottoman, il conçut des projets d’ouvrage d’art et dirigea des travaux de prospection minière (1835) ; en séjour dans la Russie méridionale (1838-1842) ; chargé par la cour de Saint-Pétersbourg de missions scientifiques et industrielles ; à la demande du comte Vorontso, gouverneur général de la nouvelle Russie, il se lança dans un voyage d’exploration de la Crimée et du Caucase et enquêta sur la configuration géologique de la Crimée ; auteur de la découvre d’une mine de fer sur les bords du Dnieper ; en voyage en Turquie et en Perse (17846-1848). ● Auteur de : Les steppes de la mer Caspienne, le Caucase, la Crimée, et la Russie Méridionale (1843) ; « Notice sur l’origine des lacs salés de la mer Caspienne » (Paris, 1843, in-8°, 7 p.) ; « Situation des Russes dans le Caucase » (Revue de l’Orient et Paris, 1844, in-8°, 44 p.) ; « Notice sur la différence du niveau entre la mer Caspienne et la mer d’Azow » (Bulletin de la Société géologique de France, et Paris, 1844, in-8°, 6 p.) ; Géographie historique du bassin de la mer Caspienne (Strasbourg, 1845, in-8°, 84 p.) ; Voyage en Turquie et en Perse exécuté par ordre du gouvernement français, pendant les années 1846, 1847 et 1848 (Paris, 1854-1860, 4 vol. in-8°) ; auteur de dessins. ● Décoré de la croix de Saint-Vladimir ; anobli par Nicolas Ier ; 1844 médaille d’or de la Société de géographie (1844) ; chevalier de la Légion d’honneur (1845). Membre de la Société française de géologie ; membre de la Société de géographie de Paris. ● Son épouse, Adèle Hommaire de Hell, qui tenait un salon rue du Bac (1862), publia les Rêveries d’un voyageur (1846) et Les Steppes (1860). ● Charles Corbet, L’opinion française face à l’inconnue russe, p. 229-p232 ; Michaud, Bibliographie universelle.

Hoskier, Jean Émile ● Né à Christiania (Norvège) le 5 mars 1830 [fils de Herman Christian Hoskier, bourgeois et négociant, et de Jeanne Émilie Heckscher] ; mort à Paris le 6 février 1915. ● Banquier à Paris sous la raison sociale É. Hoskier t Cie ; gardien du Trésor impérial russe (1889), très impliqué dans les affaires russes ; consul général du Danemark lors de sa mort. ● Chevalier (15 janvier 1879) et officier (13 juillet 1889) de la Légion d’honneur. ● Thierry Claeys, « La Société des sels gemmes et soudes naturelles de la Russie méridionale, de 1882 à 1918, un exemple d’une réussite industrielle », p. 137.

Hottinguer, baron Joseph ● Né à Paris le 19 octobre 1849 [fils de Philippe Rodolphe Hottinguer (né en 1807), propriétaire, et d’Anne Marthe Nelly Wustenberg (née en 1822)]. ● Banquier. Administrateur de la Banque Russo-Chinoise en 1896, à qui 100 actions furent attribuées ; entré à la Compagnie des chemins de fer du Nord (1876), puis administrateur et membre du comité de direction de cette compagnie. ● Chevalier de la Légion d’honneur (13 septembre 1897). ● Arch. nat., LH/1309/74. Thierry Claeys, Wen Wen, « Autour de la genèse de la Banque Russo-Chinoise : les ambitions contradictoires d’une alliance franco-russe », p. 59.

Hottinguer, baron Rodolphe ● Né à Paris le 4 mai 1835 [fils de Jean Henri Hottinguer, banquier, et de Madeleine Stéphanie Caroline Delessert] ; mort à Paris, 82, boulevard Malesherbes, le 23 mai 1920. Banquier. Membre fondateur de la Banque Russo-Chinoise les 10 décembre 1895 et 17 janvier 1896 ; administrateur de la Banque Russo-Chinoise en 1896, à qui 100 actions furent attribuées ; régent de la Banque de France. Chevalier (11 avril 1871) puis officier (8 août 1910) de la Légion d’honneur. ● LH/1309/77.Thierry Claeys, Wen Wen, « Autour de la genèse de la Banque Russo-Chinoise : les ambitions contradictoires d’une alliance franco-russe », p. 59.

Hubner, Albert ● Mort en 1891 en Suisse. ● Entrepreneur. Il fonda vers 1844-1846 une manufacture qui produisait des foulards imprimés et des mousselines de laine dans le quartier de Taganka à Moscou ; ayant introduit la production mécanique en 1853 ; il fit en 1856 l’acquisition de la fabrique Vostriakov, rue Slavinski dans le quartier Khamounitcheski. ● Archives historiques SG, fonds de la Banque de l’union parisienne, boîte 375. Jean Lambert Dansette, Histoire de l’entreprise et des chefs d’entreprise en France, vol. 5.

Hue, Raymond ● Ingénieur ; mentionné en Russie en 1912-1917, employé par la Société industrielle et métallurgique du Caucase (Katar, gouvernement d’Élisabethpol) ; demeurant en 1912-1914 à Allah-Verdi, et en 1914-1917 à Katar (Zanguezour), puis à partir de 1917 à Tiflis. ● MAE, Nantes, 598PO/2/101.

Huet, Albert ● Né en 1822 ; mort en 1866. ● Apparenté à l’amiral de Mackau. Consul de 1re classe (1842) ; consul à Cadix ; consul à Odessa (1848-1888) ; consul à Bucarest ; consul à Lisbonne ; consul à Lima ; consul général à Gênes. ● Michel Lesure, « La France et le Caucase à l’époque de Chamil, à la lumière des dépêches des consuls français », Cahiers du Monde russe et soviétique, XIX (1-2), janvier-juin 1978, p. 5-65, p. 58.

Hug, Alfred René ● Né à Colmar (Haut-Rhin). ● Médecin ; emprisonné comme sujet allemand à Viatka en 1914 ; attesté en 1914-1916 à Libau. ● MAE, Nantes, 598PO/2/662.

Hug, Léon ● Né à Colmar (Haut-Rhin). ● Ingénieur chimiste ; emprisonné comme sujet allemand à Viatka en 1914 ; attesté en 1914-1916 dans une fabrique à Libau. ● MAE, Nantes, 598PO/2/662.

Humbert, Joseph Lucien ● Né le 2 janvier 1844. ● Chancelier de 3e classe à Moscou (15 juillet 1884-18 juillet 1888) ; vice-consul à Bakou (29 juillet 1889). ● Annuaire diplomatique, 1887-1890.

Huot ● Membre du voyage effectué en 1837 à la suite d’Anatoli Nicolaïevitch Demidov dans la Russie méridionale et la Crimée. ● Anatoli Nicolaïevitch Demidov, Voyage dans la Russie méridionale et la Crimée par la Hongrie, la Valachie et la Moldavie, exécuté en 1837, sous la direction de M. Anatole de Demidoff, par M. M. de Sainson, Le Play, Huot, Raffet, Rousseau, de Nordman et du Ponceau.

Hutinet, Pierre Auguste ● Né à Dampierre (Haute-Marne) le 7 août 1849 [fils de Pierre Hutinet (né en 1820), cultivateur, et de Marie Marchal (née en 1826)] ; marié à Éléonore Chedeaux, dont un fils, Henri Hutinet ; mort à Lobanov le 26 août 1911. ● Enseignant. Catholique ; professeur de langue française à l’École impériale de droit de Saint-Pétersbourg. ● Chevalier de la Légion d’honneur (26 septembre 1902). ● Arch. nat., LH/1331/4 ; MAE, Nantes, 598PO/2/608.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search